Chaque année, Éduc’Actions paye leurs frais de scolarité, leurs fournitures scolaires, leur offre un accès à la culture avec différentes sorties (restaurant, cinéma, activités sportives, visite de parcs…), et organise une collecte de vêtements et de matériel scolaire.

Au moment de la fondation de l’association, les jeunes suivis n’avaient pas tous le même âge, ce qui explique la grande diversité des classes dans lesquelles ils sont inscrits. En effet, les plus jeunes sont en 6ème alors que les plus âgés ont fini leurs études et se proposent souvent d'encadrer l’association sur place. Cette approche globale de l’éducation qui prend en compte le scolaire comme l’extra-scolaire permet à ces enfants d’avoir tous les atouts pour se sortir d’une trajectoire écrite parfois écrite d’avance.

De plus, chaque été, un « stage » est organisé par l’association afin d’envoyer des étudiants français sur place. Durant un mois environ, leur but est de proposer du soutien scolaire, d’être attentif aux besoins des jeunes et de rencontrer les membres de l’association. Par leur engagement, ces étudiants permettent la transition entre deux années scolaires et développent un lien particulier avec les jeunes.

Sur les 30 élèves de Éduc’actions :

  • 23 élèves scloarisés : 2 en terminale, 9 en première, 2 en seconde, 6 en troisième, 1 en quatrième, 1 en cinquième, 1 en sixième
  • 7

Les activités de Educ’Actions

  • Prise en charge de l’inscription dans 8 établissements scolaires
  • Prise en charge des frais de transport vers l’école
  • Suivi scolaire : 4 séances hebdomadaires en salle d’études après les cours : 2 séances avec un répétiteur qui suit les enfants depuis plusieurs années. 2 études surveillées menées par un ou deux ancien enfant de Educ’actions. Difficultés à collecter les carnets scolaires des enfants.
  • Suivi santé : consultation gratuite donnée par le Dr Elisabeth NGamy, prise en charge par Educ’Actions des médicaments et autres frais médicaux. Menée depuis 2006, cette action porte ses fruits. Peu de maladie en dehors des crises de palu et des paires de lunettes. Le Dr NGamy a pris sa retraite et il nous faut lui trouver un successeur.

Stages

  • Chaque été depuis 2013 des étudiants français, au nombre de 3 à 12 selon les années, issus de Sciences Po Paris, de l’ICP et d’autres établissements, organisent pendant 5 semaines à mi-temps des activités de soutien scolaire et d’animation culturelle. Les stagiaires travaillent pendant l’autre mi-temps dans l’entreprise de notre partenaire TCHOP et YAMO. Ce stage partagé (qui n’a pas pu se tenir en 2020) avait été initié fin 2012 par Claudine Bouffier, initiatrice de EDUC’ACTIONS, Idris NGuepnang, dirigeant de TCHOP & YAMO et Félix de Monts, initiateur de STAGIAIRES SANS FRONTIERES, devenu depuis VENDREDI.
  • Quelques rares activités en cours d’année, comme le goûter de Noël
  • Aide ponctuelle aux familles en difficultés, à l’occasion d’un deuil, d’une menace d’expulsion, hébergement d’enfants dans des familles d’accueil.