En 2004 Claudine Bouffier séjourne quelques mois à Yaoundé pour surveiller les élections dans le cadre d’une mission de l’ONU. Un petit garçon de 7 ans, Alain, l’attend à la sortie de son hôtel et la suit. Emue par cet enfant abandonné, Claudine le nourrit, l’habille et après une journée lui demande « Que veux tu faire maintenant ? », il répond « Je veux aller à l’école ».

Elle décide alors de payer sa scolarité. Après quelques mois Claudine se dit « et pourquoi ne pas aider aussi des enfants dans la même situation qu’Alain ? ».

Elle en parle autour d’elle. Plusieurs de ses amis sont enthousiasmés par son projet et se proposent comme parrains. 

En 2006 naît Educ’actions pour l’Afrique. L’association est aussitôt opérationnelle, elle inscrit à
l’école une trentaine d’enfants, leur sert un repas par jour, leur fournit cartable, cahiers, vêtements,
tablier et suivi médical. Les enfants sont parrainés.